Conseils pour prolonger la durée de vie de votre voiture après 100 000 kilomètres

Protéger votre véhicule contre l’usure inutile est essentiel pour prolonger sa durée de vie et réaliser la valeur totale de votre investissement automobile. À l’approche de 100 000 km ou même plus tôt, un entretien programmé doit être effectué sur votre véhicule pour obtenir les meilleurs résultats. Ne pas effectuer cet entretien peut réduire considérablement la longévité des composants mécaniques de votre véhicule et vous exposer à de mauvaises surprises.

L’entretien de votre voiture après 80 000 kilomètres vous aide à vous remettre sur la bonne voie avec une efficacité, des performances et une sécurité optimales tout en évitant de nombreux problèmes courants dus à de mauvaises pratiques d’entretien. Cependant, il arrive un moment où nous finissons tous par avoir besoin d’un service de remorquage. Grâce à ces conseils pour l’entretien de votre véhicule, vous pouvez garder votre voiture sur la route plus longtemps.

Pourquoi 100 000 kilomètres sont-ils une étape importante ?

La durée de vie moyenne d’un véhicule est de 150 000 kilomètres ou 12 ans. Il est facile de voir pourquoi cette étape est si importante – elle est à mi-chemin ! Tous les problèmes que vous avez ne feront qu’empirer si vous ne vous en occupez pas immédiatement. Plus tôt vous résolvez les problèmes de votre véhicule, plus il durera longtemps.

Cependant, si vous respectez le programme d’entretien recommandé, votre voiture devrait durer plus longtemps que cette moyenne. Un bon entretien peut augmenter la longévité de votre véhicule jusqu’à 50 %. Il n’est pas inhabituel pour quelqu’un qui a bien pris soin de sa voiture de la conduire bien au-delà de 200 000 kilomètres avant de la remplacer par une nouvelle.

A lire aussi  Choses à éviter lorsque votre voiture surchauffe

Entretien essentiel après 100 000 kilomètres

Si vous avez atteint 100 000 milles, il est temps de commencer à réfléchir aux pièces à remplacer. Alors que certaines voitures peuvent parcourir encore 10 000 milles avant d’avoir besoin de réparations importantes, d’autres véhicules peuvent avoir besoin de nouvelles pièces dès qu’ils atteignent 60 000 milles. Jetez un œil à ces éléments d’entretien essentiels que vous devez remplacer après 100 000 kilomètres :

Fluides

Vérifiez tous les liquides (transmission, direction assistée, liquide de refroidissement, frein et carburant) pour les niveaux appropriés. Si l’un de vos fluides a été négligé ou n’a pas été vérifié depuis un certain temps, il peut être nécessaire de le remplacer (consultez votre manuel du propriétaire).

Courroies et tuyaux

Vérifiez les courroies pour les fissures et le relâchement ; remplacer au besoin. Inspectez les tuyaux pour les fuites et les fissures ; remplacer au besoin.

Pneus

Permutez vos pneus tous les 5 000 à 10 000 milles, selon l’endroit ou la fréquence à laquelle vous conduisez. Remplacez s’il est usé en dessous de 2/32e de profondeur de bande de roulement dans n’importe quelle zone de pneu ou 1/16e de profondeur de bande de roulement à n’importe quel point autour de toute la circonférence du pneu – si vous pouvez voir la lumière à travers le pneu vu d’en haut, il est temps pour un remplacement).

Freins 

Vous devriez faire vérifier vos freins au moins une fois par an ou tous les deux ans. Les plaquettes de frein et les rotors s’usent avec le temps, alors assurez-vous de les remplacer au besoin et assurez-vous qu’il n’y a pas de fuites dans le système. 

Suspension

Faire vérifier l’usure de votre suspension est essentiel car cela aide à garder le contrôle de votre véhicule et réduit l’usure des pneus. Si vous remarquez des mouvements inhabituels lors de la conduite ou si vous entendez des bruits provenant de la zone de suspension, faites-le réparer dès que possible. 

Test de compression

Ce test vérifie les problèmes internes du moteur tels que les soupapes ou les segments de piston usés qui peuvent entraîner de mauvaises performances et une économie de carburant réduite. Il est préférable de le faire lorsque le moteur est froid, alors apportez-le pendant les mois d’hiver ou par une matinée froide avant de commencer votre trajet afin que nous puissions effectuer ce test avec précision.  

A lire aussi  Routes mouillées ? Ralentissez et évitez l'aquaplaning

Amortisseurs et entretoises

Vos amortisseurs et vos jambes de suspension font partie du système de suspension qui permet à votre véhicule de se déplacer en douceur sur les bosses et les creux de la route. Après 100 000 kilomètres, ces composants peuvent s’user et causer des problèmes importants de qualité de conduite et de maniabilité. Les changer n’est généralement pas une tâche difficile. Cependant, vous devriez consulter un atelier professionnel avant de tenter vous-même des réparations, car ce type de travail peut être dangereux s’il n’est pas effectué correctement.

Huile à kilométrage élevé

L’huile est la bouée de sauvetage d’un moteur, il est donc essentiel de changer votre huile régulièrement – idéalement tous les 3 000 kilomètres– mais surtout après 100 000 kilomètres. À ce stade, la plupart des huiles ont perdu leur efficacité et doivent être remplacées par un mélange synthétique à kilométrage élevé conçu pour prolonger la durée de vie de votre moteur. Il en va de même pour les filtres : changez-les tous les 30 000 km ou chaque fois que vous changez votre huile.

Courroie de distribution

La courroie de distribution entraîne les arbres à cames de votre moteur, ouvrant et fermant les soupapes à différents moments du cycle de combustion. Si votre véhicule a plus de 100 000 km, c’est une bonne idée de remplacer la courroie de distribution avant qu’elle ne se casse, car cela pourrait endommager d’autres composants ou causer des dommages internes à votre moteur. Ajoutez 500 € de plus pour les coûts de main-d’œuvre pour ce travail si vous n’êtes pas à l’aise de le faire vous-même.

A lire aussi  Sécurité à moto en mai

Système d’échappement

Si vous remarquez un grondement provenant de votre voiture, cela pourrait signifier que le système d’échappement doit être remplacé. Les systèmes d’échappement sont en métal, qui peut s’endommager avec le temps et doit être remplacé. Un bon indicateur que votre système d’échappement doit être remplacé est si vous commencez à avoir des problèmes avec les tests d’émissions ou si vous entendez des bruits forts du moteur lorsque vous accélérez.

Convertisseur catalytique

Les convertisseurs catalytiques aident à réduire les émissions d’échappement nocives en les convertissant en substances moins toxiques par le biais de réactions chimiques. Ils peuvent se boucher avec le temps, entraînant une faible économie de carburant et de mauvaises performances du moteur. Si votre voiture commence à avoir des problèmes pour réussir les tests d’émissions ou si ses performances sont médiocres, cela pourrait indiquer que votre convertisseur catalytique doit être remplacé.

Capteur d’oxygène

Un capteur d’oxygène indique à votre moteur la quantité d’air qui entre et la quantité de carburant qui doit sortir. Au fil du temps, ce capteur se dégradera, entraînant des performances et une efficacité médiocres. Si votre capteur d’oxygène est défectueux, cela pourrait causer d’autres problèmes comme des ratés et un ralenti irrégulier. Un nouveau capteur d’oxygène coûtera entre 100 € et 200 € selon l’endroit où vous l’obtenez. Consultez les concessionnaires ou un magasin de pièces automobiles local.

Quand vous avez besoin d’aide

Vous devriez noter quelques points de contrôle : est-ce que tous vos pneus ont encore suffisamment de bande de roulement ? Cherchez-vous des signes d’usure inégale des pneus? Toutes les courroies et tous les flexibles sont-ils en bon état et ne présentent aucune détérioration ? Entendez-vous des bruits étranges lorsque vous appuyez sur les freins ou accélérez ? Il est essentiel de suivre l’entretien du véhicule pour une conduite fiable. Cependant, si votre véhicule tombe en panne, votre dépanneur peut vous aider !